L’heure de d’hiver, quel impact sur notre sommeil ?

par | Oct 7, 2021 | Matelas | 0 commentaires

L’info de mois grâce a 101nuits.com

Pour comprendre

Au cœur de l’automne, tout le monde connait cet irrésistible besoin de rester plus longtemps sous la couette. Pourtant même si l’on cède à cette tentation, la fatigue reste toujours présente. La sensation de dormir plus mais jamais suffisamment est un vrai symptôme de cette période. S’il fut un temps où l’on ne prenait pas en considération ce ressenti, aujourd’hui les causes de ce « mal »  sont bien connues et des solutions existent.

On a parfois comme envie d’hiberner et a première vue l’homme est un mammifère qui ne fais pas de pause en hiver comme la marmotte entre, elle, en hibernation ? en revanche nous nous rapprochons un peu de l’ours qui lui hiverne. Hiverner signifie ralentir son métabolisme sans se plonger totalement dans la léthargie. Dans une moindre mesure, notre organisme ressent ce ralentissement du au changement de saison.

L’atmosphère de la chambre

L’un des premiers gestes a l’arrivée du froid, c’est allumer son chauffage. Pourtant veillez bien à rester raisonnable ! une chaleur excessive n’est pas bonne pour l’organisme. C’est difficile de donner une température idéale pour la chambre car chacun peut avoir son propre confort personnel. Il est néanmoins observé que les températures optimales se situent en moyenne entre 20 et 22°C. A l’inverse une chambre trop fraiche n’est pas conseillée non plus. Vous risquez de vous réveiller en pleine nuit pour essayer de vous réchauffer. En parallèle, on oublie aussi très souvent un autre paramètre pourtant essentiel, celui de l’hygrométrie.

L’air de la chambre est-il trop ou pas assez humide. Si l’air est trop sec, toute l’humidité des voies nasales disparait. On peut alors avoir tendances a ouvrir la bouche et a ronfler ce qui peut être le début d’un mauvais sommeil. L’idéal est d’avoir un air ambiant contenant 30 a 50% d’humidité. Il existe des humidificateurs d’air. Parfois vous pouvez aussi tout simplement mettre un bol d’eau au-dessus de votre radiateur, pour que l’air de la chambre ne soit pas excessivement sec.

La lumière

Le temps de luminosité diminue fortement en ce moment. Cela influe considérablement sur nos rythmes biologiques. L’horloge interne, régulant notamment le sommeil dépend du lever et du coucher du soleil. La lumière active des cellules impliquées dans l’éveil, la cognition mais aussi l’humeur. Nous sommes plutôt inégaux face a ces changements. Certains ne ressentent qu’un simple ralentissement, quand d’autres sont affectés physiquement et psychologiquement. La production de sérotonine, hormone qui régule l’humeur, varie avec les saisons. Certains sont très sensibles a ces variations : leur sommeil est perturbé ainsi que leur concentration en journée… voire leurs états d’âme. On parle de dépression saisonnière. Plutôt que de se tourner vers des solutions médicamenteuses, une approche plus douce est aujourd’hui beaucoup utilisée, celle de la luminothérapie. Grâce a une petite machine lumineuse, il est possible d’améliorer l’état de veille la journée et la qualité du sommeil la nuit.

L’importance d’un bon matelas

C’est très important aujourd’hui d’avoir une bonne literie afin de bénéficier d’un sommeil de qualité, c’est pourquoi chez 101 nuits, nous vous proposons des matelas de seconde main de très bonne qualité. En plus d’améliorer votre sommeil, vous évitez le gaspillage de produit toujours fonctionnelles et par conséquent la surproduction. Un bon geste pour notre planète.

Pour acheter une literie de seconde main, rendez-vous sur le site de 101nuits.com ou vous trouverez des matelas et sommiers classés